Equitation : la cession à la jambe, qu’est ce que c’est en dressage ?

La cession à la jambe en équitation s’agit d’une balade latérale sur des passages. En général, elle permet de régler la réactivité latérale et la souplesse du cheval. Tandis que la préparation est la seule solution pour éviter les difficultés dans cette exercice.

La cession à la jambe, qu’est ce que c’est en dressage ?

Durant cette exercice, le cheval se déplace de côté parallèle en suivant une ligne oblique d’environ 30°. Les membres du cheval se croissent durant le déplacement tout en gardant son colonne vertébrale le plus droit possible. Cependant, le déplacement se défini par un engagement et un croisement  plus exprimé du postérieur interne. En d’autre part, le cheval est presque droit lorsqu’il bouge. Tandis que la flexion à la marche de la nuque est au contraire de la direction qu’il se déplace. La narine et le sourcil dans le pli intérieur peuvent être apercevoir par un cavalier. Dans ce cas, la cession à la jambe peut être réalisée en long mur ou en diagonale. En long mur, le cheval doit être oblique (environ 35°) par rapport à l’orientation qu’il se déplace. Tandis qu’en diagonal, il doit être parallèle aux grands bords du rectangle. Brefs, la note de la cession à la jambe donnée par les juges dépend de l’élasticité et la conformité du mouvement. Aussi l’attitude, l’activité cheval et la qualité du croisement de ces bras.

Quel est le gain de la cession à la jambe ?

La cession à la jambe est mal faite lorsque les hanches dépassent les épaules. On peut défier à la cession à la jambe une fois le dosage des deux et le contrôle se rassemble. Par contre, nombreux sont les intérêts de la cession à la jambe. Cette exercice a pour but de progresser et d’affermir l’obéissance des jambes. Ainsi pour renforcer son autonomie des appuis en arrangeant cession-départ à la démarche sur la trace. Aussi, pour s’apprendre à l’appuyer sur quelques démarches…

Quels sont les problèmes qui peuvent exister lors d’une cession à la jambe ?

D’abord, il est réalisable que le cheval n’avance plus lors d’une cession à la jambe. Nombreux sont les causes de cette action. Soit ces mains exécutent trop, soit il y a une manque de réponse aux jambes ou il est en sous-impulsion. Il existe aussi un cheval qui part vers l’avant sans déplacement latéral. Notamment, l’outil qui presse la bouche d’un cheval lui fait paniquer. Cela produit une incompétence de la demande, une ignorance du cheval ou une progression de l’exercice. En effet, il est possible aussi que les hanches du cheval dépassent l’action. La déséquilibration du dosage des appuis et la fuit du cheval à la jambe du cavalier peut être les causes de ce geste.

Matériel et accessoires pour équitation : trouver une boutique spécialisée en ligne
Mos de chevaux de haute qualité : acheter directement en ligne